Kino Kabaret: lorsque brièveté et créativité se rencontrent

Kino Kabaret: lorsque brièveté et créativité se rencontrent

Les membres de Kino Montréal font définitivement partie de ceux pour qui contraintes et pression sont des éléments nécessaires à la création d'un court métrage. Afin de populariser leur processus créatif inusité, ils ont lancé un défi de taille à 18 étudiants de l’INIS: réaliser un film de 4 minutes en 48 heures.

Depuis maintenant 10 ans, Kino est une initiative québécoise qui invite les cinéastes d’ici et d’ailleurs à réaliser des courts métrages qui sont présentés chaque mois devant public lors de leurs soirées Kino Kabaret. Parmi les membres montréalais, on peut noter la présence des Appendices ainsi que du photographe et cinéaste Jean Malek. Ceci n’est qu’un aperçu des talents que le collectif réunit, et de nouveaux collaborateurs risquent fort de se joindre à eux le 7 août prochain.

En effet, des scénaristes, producteurs et réalisateurs de l’INIS pourront se pratiquer avant la grande rentrée scolaire et prouver que 48 heures est amplement suffisant pour soumettre un film de qualité. Par la suite, les résultats seront projetés sur grand écran à la Cinémathèque Québécoise.

Avis à ceux qui croient avoir les aptitudes cinématographiques nécessaires et qui seraient intéressés à collaborer au projet, vous pouvez contacter le coordonnateur de l'événement, François Jacob: fjacob@kino00.com

Kino Kabaret à l’INIS
7 août
Cinémathèque Québécoise | 335, de Maisonneuve O.
kino00.com

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES