Festival SPASM: 5 soirées à pleurer de rire et de peur

Crédit photo: Juliet de Marc-Henri Boulier (présenté lors du Spécial Science-Fiction) Festival SPASM: 5 soirées à pleurer de rire et de peur

On croit souvent à tort que le Festival SPASM ne propose que des films d’horreur. Le cinéma de genre n’est de nos jours plus considéré avec le dédain typique d’antan, mais le travail de débroussaillage de l’imaginaire collectif québécois n’est pas entièrement terminé. Il se fait de grandes choses, ici et ailleurs, dans l’underground et dans le mainstream, en court et en long, dans tous les «genres», justement. Et les programmateurs du festival travaillent très fort depuis la première édition, en 2002, pour vous faire hurler de peur et de rire, vous émerveiller, vous prodiguer des picotements d’excitation et faire jaillir des larmes d’émerveillement de vos vieux yeux blasés. Voici un survol de cinq soirées à ne pas rater.
 
1. Retour Vers le Futur 2
Crédit: Amblin Entertainment/Universal Pictures
Malgré les nombreux hoax qui ont affligé nos internets depuis quelques années, Marty McFly arrivera dans le futur en 2015 exactement le... 21 octobre. Pour célébrer cette extraordinaire arrivée fictive, on présente une projection «participative» du film au Club Soda, et les spectateurs auront ensuite deux choix de divertissements bien arrosés, dans des institutions du Red Light qui se trouvent à seulement quelques pas: le Midway sera décoré en café des années 1980 (pareil comme dans le film), et le Café Cléopâtre proposera une soirée dansante. Tu auras l'impression d'être dans le film! Un must pour tout fétichiste des années 1980 qui se respecte.
Le 21 octobre au Club Soda
 
2. Le Cabaret Trash
Crédit: L’Ours Noir de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron (2015)
Des courts métrages outranciers dans une ambiance survoltée, ça vous parle? C’est la 10e édition du Cabaret cette année, et les films proposés sont toujours aussi éclatés, et proviennent majoritairement de notre coin de pays, mais aussi de France et des États-Unis. Les films, que l’on qualifie ouvertement dans le programme de «pires niaiseries», sont entrecoupés de performances des Pic-Bois.  (précédé du programme de courts-métrages Les Détraqués en programme double)
Le 23 octobre au Théâtre Plaza
 
3. Total Crap - Lutte Vs Métal
Courtoisie SPASM
Le slogan de Total Crap est assez simple: « Le meilleur du pire ». Simon Lacroix et Pascal Pilote passent littéralement des heures et des heures à se sacrifier pour visionner au fast-forward des centaines de VHS exotiques enregistrées à une autre époque, et en extraire des clips aussi incroyables qu’exaspérants. Avec une thématique comme celle de cette année, qui allie bien entendu les deux plus grandes passions des fondateurs, on nous promet que «Ça va sentir le swing!»
Le 29 octobre au Club Soda
 
4. Les Inclassables – Spécial Québec 

Devenu un classique du festival, cette soirée présente une savante sélection de ce qui se fait de mieux en terme de courts métrages hors normes, et cette soirée spéciale se concentrera sur les productions québécoises. C’est la soirée parfaite pour y voir une série d’ovnis cinématographiques, et d’avoir ensuite l’impression tenace de les avoir rêvés.
Le 22 octobre au Théâtre Plaza
 
5. Spécial Science-Fiction  

Les amateurs de science-fiction sont encore une fois cette année très bien servis, avec une sélection de courts en provenance de France, de Corée du Sud et de l’Espagne. Vous y croiserez un junkie japonais, une marionnette au cerveau lavé, d’envahissants «robots de compagnie», un livreur de l’espace et un réparateur de criquets. Le mot «impossible» ne figure manifestement pas dans le vocabulaire de ces jeunes réalisateurs!
Le 28 octobre au Théâtre Plaza
 
Festival SPASM
Du 21 au 31 octobre

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES