Marc Sirus a conçu une magnifique murale sur St-Laurent en partenariat avec Reebok

Crédit photo: Pamela Lajeunesse Marc Sirus a conçu une magnifique murale sur St-Laurent en partenariat avec Reebok


Le Festival MURAL a lieu du 6 au 17 juin 2018 et réunit plus d'une centaine d'artistes visuels et musicaux autour de l'art de rue. Pour l'occasion, on a interviewé Marc Sirus @marcsirus un muraliste, graffiteur, artiste et illustrateur spécialisé en calligraphie qui réalise cette année une murale sur Saint-Laurent entre Rachel et Duluth au 4128 Saint-Laurent.

Reebok Classic Canada l'a choisi pour réaliser cette murale. « Je connais l'équipe de LNMRK qui organise MURAL depuis plusieurs années pour avoir collaboré avec eux à diverses reprises. Cette année, ils m'ont appelé pour me proposer de faire un mur pour Reebok et j'ai tout de suite accepté. » raconte Marc Sirus qu'on a rejoint sur le site alors qu'il ajoute les dernières touches à sa murale.

Crédit : Pamela Lajeunesse

Marc a découvert le graffiti dans un skatepark alors qu'il vivait à Ottawa dans sa jeunesse. C'est en regardant des artistes qu'il a eu la piqure. « C'est vraiment à travers le graffiti que j'ai découvert ma passion pour l'art » m'entonne-t-il, canette à la main. Après des études en art à l'école De La Salle à Ottawa, puis deux ans à Concordia à Montréal, il décide de quitter et d'apprendre en autodidacte le design graphique puis de se concentrer en lettrage et typographie traditionnelle.

​Crédit : Pamela Lajeunesse

Une collaboration unique avec Reebok Classic

« L'une des raisons qui m'a fait quitter Concordia, c'est qu'il n'y avait pas de guideline ni de direction. Tu faisais une toile et après tu expliquais c'était quoi. Dans le monde du design, il y a toujours un guideline par rapport à un projet : c'est qui le client, c'est quoi leur style, est-ce qu'ils ont déjà une palette de couleurs, etc. C'est ce que j'aime : partir d'une base et ensuite être créatif.» 

L'autre côté avantageux, souligne Marc Sirus, c'est que « plus tu as ton style, plus le client te laisse carte blanche dans les projets. Ils viennent te voir pour ton style et c'est ce qui est arrivé avec Reebok. Ils m'ont choisi parmi une liste d'artistes parce qu'ils aimaient mon style et savaient que je pourrais bien représenter l'esprit de leur marque. »

​Crédit : Pamela Lajeunesse

Rétro, coloré, pixels, urbain, mouvementé avec des références aux graffitis, voici en résumé ce que contenait les exigences de Reebok. « C'est parfait et en plein dans mes palettes. J'ai fait la maquette en quelques jours et elle a été approuvée, puis j'ai commencé la murale dès jeudi à l'ouverture du festival. » Et comment a-t-il réussi à transposer la marque Reebok sur une murale, sans incorporer de souliers ? «Finalement ça sera leur logo iconique en forme de "fleur" qui sera dans la murale, mais ce n'est pas l'élément principal, c'est le Always Classic qui prime. Il y a aussi un clin d'oeil dans le lettrage avec un lacet. Tout est dans l'esprit de la marque et la subtilité de l'oeuvre. »

À l'entendre parler, on comprend que Marc est emballé par le projet sur lequel il travaille depuis plus d'une semaine. Entre des oeuvres de rues et le travail au dessin et à l'ordinateur, Marc Sirus aime tous les types de projets auquel sa créativité est mise à profit, mais encore plus lorsqu'il s'agit d'une murale qui peut être aperçue par les passants sur La Main lors d'un festival qu'il adore. Venez donc la voir !

Site web : marcsirus.com
Instagram : @marcsirus

Magasin Reebok
1204 Rue Sainte-Catherine O,
Montréal, QC H3B 1K1

Photo : ​Pamela Lajeunesse
Entrevue : Alexandre Turcotte

​Crédit : Pamela Lajeunesse

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES