All Night Long: au féminin

All Night Long: au féminin

Après un week-end vampirique où l’énergie des clubbers a été collectivement sucée, il est toujours difficile pour la ville de se relever. De multiples solutions sont mises à la disposition des gens vraiment motivés: boissons énergie, huîtres, sommeil, vitamines, attitude positive, substances illicites. Et le choix d’activités récréatives est toujours aussi vaste.

Montréal a atteint un bon rythme de croisière, et depuis quelques temps la culture des clubs a commencé à infecter les campus universitaires, grâce aux efforts de collectifs comme Saint Woods et Indecent Exposure. C’est un phénomène qui demeure cependant assez restreint aux écoles anglophones; les étudiants de l’UdeM et de l’UQÀM préfèrent malheureusement toujours refaire le monde en vômissant sur la terrasse du Saint-Suplice ou en passant la moitié de leur soirée dans la file du Café Campus.

Pour les exceptions, et les émancipés qui ressentent toujours le plaisir de la musique forte dans un environnement où règnent les basses fréquences et les fêtards intoxiqués, voici mes recommandations de sorties.

DES FILLES RAPIDES
J’ai toujours dressé un parallèle entre la musique des Chicks on Speed et celle de Crass : beau concept, belles intentions, mais vos idées dominent tellement la musique qu’elle passe en second plan. Sauf que même si les Chicks ne sont pas les meilleures musiciennes du monde, elles donnent un bon show.

Les inexpliquables nostalgiques de l’époque « électroclash » y seront sans doute tous. Et ça, c’est une excellente occasion de voir vos amis qui ne sortent plus, à part quand Miss Kittin ou Peaches passent en ville. Aussi avec Cherry Cola et Organ Mood.
Vendredi 10 septembre | Club Soda | 1225, Saint-Laurent | chicksonspeed.com

UNE SOIRÉE DIRECTE
Depuis 2008, l’hebdomadaire Forward propose un son qui s’écarte du traditionel 4/4 de la house ou de la techno. Ayant lieu chaque jeudi au Passeport, c’est le hâvre du dubstep, drum n’ bass, jungle et autres rythmes atypiques que les clubs mainstream ont peur de programmer. Et cette semaine, ce sont des demoiselles qui y jouent : Julie D et Drixel. Une soirée au féminin… qui ne donnera pas que dans la douceur sonore.
Jeudi 9 septembre | Passeport | 2037, Saint-Denis | forwardmusicmontreal.com

BLONDES COMME LES BLÉS
Les filles de Blond:Ish se tapent un double ce week-end. Elles joueront tout d’abord au Club U.N. ce samedi, jusqu’à 3h du mat’, et se dirigeront ensuite au Circus pour terminer leur nuit blanche. Sont-elles bioniques? Disposeront-elles de suffisamment d’accessoires pour meubler ces longues heures derrière les tables tournantes? Leurs cheveux resteront-ils resplendissants jusqu’au matin? Vous trouverez la réponse à toutes ces questions (et plus encore) en assistant à l’une de leurs prestations.
Samedi 11 septembre | Club U.N. & Circus | 390, Notre-Dame Ouest & 917, Sainte-Catherine Est | blond-ish.com

AUSSI À SURVEILLER
Jeudi le 9, au Club U.N., la productrice roumaine Simina Grigoriu se joint à Maus et Lucie Lebel pour une solide soirée de girls. House, techno, et plaisir garanti.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES