Il y a quelques semaines, je soulignais qu’après des semaines de grosses visites internationales, le calendrier musical devenait soudainement clairsemé, dominé par les figures locales. Cette semi-accalmie se poursuit cette semaine. À croire qu’une partie de l’industrie musicale prend ses vacances en août. Sont-ce les promoteurs, les agents ou les artistes eux-mêmes? Toutes ces réponses?

Dans tous les cas, l’occasion est idéale pour faire des découvertes. Notez bien que j’ai utilisé plus haut le mot «semi-accalmie», puisque la liste des concerts à venir est loin d’être dégarnie.

Premier arrêt: le combo rock de Philadelphie The War on Drugs (en photo). Non, il ne s’agit pas d’un groupe de rock chrétien cherchant à évangéliser la jeunesse sur les dangers des substances illicites. Si ça se trouve, sa musique accomplit exactement l’inverse: un mélange de classic rock à la Springtsteen, Dylan et de shoegaze touffu hautement psychédélique invitant à tout sauf la sobriété.

On ne parle pas exactement d’un nouveau venu: jadis en faisait partie nul autre que Kurt Vile, qui connaît de plus en plus de succès, et les musiciens de The War on Drugs rejoignent à leur tour souvent Vile pour l’accompagner en tournée. Déjà remarqué avec un album et trois EP pour le compte du label indépendant Secretly Canadian, le groupe lançait pas plus tard qu’en début de semaine son nouvel album, intitulé Slave Ambient. Il ne fait aucun doute que les fans de Vile y trouveront leur compte: les deux univers sont extrêmement similaires. Les profanes ont jusqu’à mardi prochain pour s’initier: The War on Drugs s’arrête le 23 août à la Casa del popolo en compagnie de Caveman et de Porcelain Raft.

La vallée de la nouveauté
Pour du plus frais et plus nouveau encore, rendez-vous ce samedi 20 août au O Patro Vys pour le concert de lancement du premier EP du sextuor montréalais Valleymakers. Voilà une belle découverte pour les amateurs d’indie-folk à la Bright Eyes: charmantes mélodies, textes étoffés, poétiques et arrangements bien charpentés. La particularité du groupe est l’absence de section rythmique: tout est porté par la guitare acoustique, les voix de Noah Segal et de Megan Alford ainsi que par un alliage de cordes et de vents, sans qu’on ne sente aucun vide. Christopher Durning et Harp of the North officient en premières parties.

Enfin, pour retrouver des figures (relativement) connues dans un contexte original, le collectif Les Réservistes a eu la charmante idée de rassembler des artistes locaux dans l’ancienne Bibliothèque Centrale de Montréal, soit l’édifice Gaston-Miron (1210, Sherbrooke Est) ce jeudi 18 août. Le tandem audio-visuel Organ Mood, le chansonnier électro Ngâbo, le duo électro-house Beat Market ainsi que DJ Lexis figurent au menu de 21h à 3h. Rendez-vous sur la page Facebook de l’événement pour savoir comment se procurer des billets.

Également au calendrier: Lil Wayne avec Rick Ross, Keri Hilson, Far East Movement, Lloyd et Porcelain Black, mercredi 17 août au Centre Bell; Tig Notaro avec Venezuela, mercredi 17 août à la Sala Rossa; Propofol avec Alligator Trio, jeudi 18 août à la Casa del popolo; Half Baked avec Lesbo Vrouven et Le Monde dans le feu, vendredi 19 août au Divan orange; Rome Romeo avec Solids, vendredi 19 août à la Sala Rossa dans le cadre du 2e anniversaire de Machette Records; Boomclap. avec Sound Pellegrino Thermal Team, vendredi 19 août au Blue Dog; Hoodie Allen avec Clarity, vendredi 19 août à La Tulipe; Scattered Trees avec The Alternate Routes et Paul Dempsey, vendredi 19 août à la Casa del popolo; Red Mass avec Uncle Bad Touch, Skip Jensen, Moby Dick, Needles//Pins, Hiroshima Shadows et Kill Squares, samedi 20 août au Cobra Lounge (voir page Facebook de l’événement pour l’adresse); BonVivant avec L’Équipe, samedi 20 août au Quai des brumes; The Twelves avec Rilly Guilty, samedi 20 août à la SAT; Surprise Me Mr. Davis avec Joe Grass, mardi 23 août à la Sala Rossa.

Un immanquable? The War on Drugs avec Caveman et Porcelain Raft, mardi 23 août à la Casa del popolo.

Plus de contenu

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !