Avec le recul, on se rend vite compte que la dépendance à la pornographie est un problème de société relativement récent. La disponibilité constante du médium y est pour quelque chose, sans doute, et des célébrités aussi proéminentes que Terry Crews ont confessé avoir souffert de ce mal étrange et surréaliste, mais bien réel.
 
Nous ne saurons jamais s’il est amateur de MC Solaar et s’il s’agit d’un homage à la chanson «Victime de la mode», mais toujours est-il que l’auteur Eric Chandonnet faisait figure de précurseur – ou de prophète? – en intitulant sa chronique sexe «Victime de la porn». Un nom accrocheur, qui va droit au but, et qui ne laisse aucun doute – on aura principalement droit à la perspective, dans ces pages virtuelles, d’un homme qui voit parfois la vie à travers les lunettes caricaturales et altérantes de la pornophilie.
 
La première chronique a été publiée sur le site de NIGHTLIFE.CA en avril 2010, alors que le site venait d’être revampé et que la direction éditoriale connaissait un vent de renouveau. Entre ce moment et sa dernière chronique, en août 2016, il a écrit 338 textes, respectant la plupart du temps le mandat «sexuel» requis, mais amenant bien souvent ses sujets dans des dimensions insoupçonnées, imaginatives et fantaisistes.
 
Comment garder le cap et éviter de se répéter? Avec une bonne dose d’humour et d’autodérision, Chandonnet s’est intéressé à une multitude de sujets : les jouets sexuels, le cunnilingus, les femmes-fontaine, les olympiques du sexe, le CV sexuel, l’amour, les relations, la téléportation, se branler avant une date, les complexes, la dysfonction érectile, et j’en passe… Il a même célébré sa 100e chronique aux danseuses, ne se doutant probablement pas qu’il en écrirait encore 238 par la suite.
 
Malgré une vision des relations hommes-femmes parfois assez éloignée de la rectitude politique, qui transparaît dans quelques textes, et qui est malheureusement en phase avec le nom de sa chronique, Chandonnet soulevait souvent des enjeux qui sont devenus assez actuels avec le temps. Sans tabous, ses textes abordaient le slut-shaming avant que le sujet ne soit universel, et dans ses dernières chroniques, il n’avait pas peur d’explorer publiquement son célibat prolongé, et les questionnements inévitables que ça implique.

 
Deux ans après avoir mis la touche finale à ce qu’il convient d’appeler une odyssée – et probablement la chronique ayant été publiée le plus longtemps chez Nightlife – l’auteur a rassemblé dans un recueil ses 111 chroniques favorites, élaboré un lexique pas piqué des vers pour les lecteurs peu familiers avec le «parler québécois», et réécrit et revampé certains textes.
 
Le lancement vous proposera des lectures de quelques micro-célébrités locales (dont Audrey PM, Nicolas Forget et l’auteur de ces lignes), et l’occasion de vous procurer une copie du recueil, qui recèle son lot de perles. Venir jaser de pornographie et d’un moment charnière dans l’histoire du magazine Nightlife : y’a pire, comme plan, pour un mercredi soir.
 
Lancement Victime de la porn au Bar Le Vestiaire
3 octobre
6634, St-Hubert
Dès 18h

À lire également:
Un top 20 des meilleures chroniques VDLP de tous les temps

Page d'accueil

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !