Je vous souhaite la bienvenue, chers lecteurs et lectrices de NIGHTLIFE.CA, à cette capsule de Les Portraits Nightlife.

Nous vous invitons à découvrir des acteurs du nightlife montréalais spécialement choisi pour leur implication dans l’émerveillement de notre belle métropole. 12 questions leur ont été posées préalablement, auxquelles ils répondent comme bon leur semble!

Cette semaine, pour lancer le bal, accueillons Alex Lapointe! Le voici, dans toute sa splendeur! 

 

Décris-toi en moins de 140 caractères.

J’ai vraiment failli faire un copier-coller de ma bio Bumble, mais vu que j’ai jamais vraiment eu de match, je vais en réessayer une autre pour vous ici. Grand blond qui parle un peu trop fort, je suis un épicurien qui aime la bonne bouffe et le bon vin en bonne compagnie. Je suis un genre de Curieux Bégin, mais sans son scooter. (J’ai cherché longtemps et je sais pas où on peut voir le nombre de caractères sur Word 2015, désolé).

 

 

Quel est ton emploi / occupation?

Présentement, mon principal gagne-pain est mon boulot de serveur au magnifique restaurant Makro dans Griffintown (viens me voir, j’offre les 3 premières rounds de shots). Je suis aussi chroniqueur télé à Sucré-Salé à TVA, chroniqueur web pour Montreal.TV et j’anime quelques évènements corporatifs avec des suits trop serrés. Depuis quelques mois, je fais aussi de l’humour dans le circuit des bars en plus de continuer de produire en parallèle mes capsules humoristiques sur ma page Facebook (@alexandrelapointe.tv).

 

Comment décrirais-tu Montréal?

Je suis un gars de Québec, donc c’est certain que j’ai eu un gros choc culturel quand je suis arrivé à Montréal. Pour moi, Montréal c’est une ville effervescente, qui ne dort réellement jamais, où il y a toujours une soirée thématique Karaoké mettons où je peux gosser tout le monde avec Don’t Stop Believin’, même par un lundi soir d’octobre quelconque. Montréal, c’est aussi les festivals et ses souvenirs d’été intarissables : Osheaga, Festival international de Jazz, Île Soniq, Piknic Électronik, etc. Montréal c’est aussi la diversité, partout oui, mais surtout dans sa proposition de bouffe internationale de grande qualité – manger dans des restaurants typiques et authentiques grecs, indiens, afghans, haïtien, etc. Je parle pas d’un Thaï Express ici. Montréal, pour moi, c’est les après-midis de canicule au Parc Lafontaine à manger de la Poule Mouillée avec des bières de micro en gang, mais avec un gars tache derrière nous qui gratte sa guitare et qui connaît juste Wonderwall.

 

Si tu devenais le maire / la mairesse de Montréal – tu réglerais quel problème?

Je ne deviendrai jamais le maire de Montréal, car j’ai juste un bacc en comm et j’ai du mal à me gérer moi-même, mais je mettrais plus de bixis dans le rack à côté de chez nous (quoi? j’arrive en retard partout !). Quoique je viens tout juste de me procurer un véhicule-moteur donc je referais plutôt au complet les rues Gauthier et Cartier (lol). Ah, et peut-être revoir le système de réglementation pour les stationnements. J’ai déjà vu du monde passer proche de la faillite personnelle ou du suicide pour des tickets de stationnement sur l’île de Montréal, c’est pas des blagues.

 

Tu feel fancy, tu vas où? Tu feel cozy, tu vas où? Tu feel tannant, tu vas où?

Fancy : Hoogan et Beaufort, Foxy, Maison Boulud.

Cozy : Chien fumant, Grinder viandes et vins (mon ancienne job).

Tannant : Partout. Mais surtout Warehouse ou l’Entrepôt où je vire mongole. Sinon si je rentre au Moretti, je deviens tout d’un coup millionnaire et j’ai soudainement des parts dans le resto.

 

Ton alcool de prédilection pour une folle soirée?

Je suis le plus grand fan et probablement le porte-étendard numéro un du Old Fashioned. C’est mon go-to pour débuter une soirée au resto. Sinon je suis un gars de bières. Blonde ou blanche, rien de funky, passe-partout. C’est la seule raison pour laquelle je cours une fois ou deux par semaine : ne pas être laid tout nu.

 

T’as clairement pensé à ta pire soirée en lisant cette question-là, un mot pour la décrire?

Épanouissement-personnel.

 

 

Un touriste arrive à Montréal, tu l’amènes sortir où?

Je commencerais par l’emmener sur une terrasse dans le vieux-port genre Le Perché ou William Gray pour un Aperol Spritz glacial et avoir une vue incroyable sur Montréal. Je l’emmènerais ensuite souper au Vin Papillon ou au Joe Beff sur Notre-Dame Ouest et on finirait ça au Atwater Cocktail Club ou au Milky Ways.

 

Ton événement NIGHTLIFE / LIFESTYLE préféré de l’année et pourquoi?

Je dirais que Let’s Bond est un événement que j’attends avec impatience chaque année. Surtout que c’est pour une bonne cause, celle de la santé mentale. Ça et Le Bal de Ste-Justine sont deux bonnes occasions de se mettre sur son 31 (ou 36 je sais pu) pour amasser des dons pour des œuvres de charité.

 

Peux-tu nous raconter ta pire date?

Étonnement, je n’ai jamais eu de mauvaise date. Sans prétention, je pense que je suis pas pire en date. Je m’organise et j’essaie de contrôler le plus possible les paramètres pour éviter les catastrophes. Par exemple, si la fille ne parle pas pentoute, je vais parler pour nous deux de toute façon pour éviter les silences…pendant 3 heures s’il le faut (lol).

 

T’es condamné à la peine de mort, et ton dernier repas c’est un drink. C’est quoi?

Un pichet de old fashioned comme ça je sentirai rien sur la chaise électrique et je vais partir heureux (j’ai trop le film La ligne verte dans ma tête en écrivant ça).

 

Quels sont tes prochains projets ?

Je veux faire de plus en plus de scène et changer du statut « open micer » à « humoriste invité ». Faire partie du line-up officiel d’une soirée professionnelle et être rémunéré pour être là (plus que 2 bud light tièdes mettons). Je veux continuer à faire des capsules sur le web, car c’est ce que j’aime le plus faire et c’est ce qui m’attire le plus de visibilité. L’objectif serait de continuer à faire des apparitions à la télé une fois la saison estivale terminée. Ah, et partir en voyage solo. Je suis dû, d’ailleurs je book live un vol après avoir publié cet article !

CIAO !

Pour en savoir davantage sur cet humain qui vous a certainement fait sourire en coin, allez voir son Instagram et sa page Facebook.

Image #1

Crédit: Instagram @lappialex

Image #2

Image #3

Image #4

Image #5

Crédit: Instagram de @matsurijapon

Image #6

Image #7

Crédit: Instagram de @lappialex

Plus de contenu

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !