COVID-19: Réouverture de certains bars malgré les restrictions gouvernementales!?

Crédit photo: Adam Wilson via Unsplash

Dans un article publié un peu plus tôt par La Presse, on apprenait que certains propriétaires de bars avaient manifesté leur mécontentement face à l'annonce gouvernementale d'hier, déclarant la réouverture des restaurants les 15 et 22 juin prochain, pour ceux hors de la CMM, suivis par Montréal et environs (respectivement).

 

Laissés sur la touche depuis un bon moment, les tenants de bars en ont assez et certains d'entre eux préviennent le gouvernement provincial qu'il se peut qu'ils prennent action et rouvrent leurs institutions, et ce, malgré l'interdiction actuelle imposée par la Santé publique.

 

 

En effet, la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec a indiqué avoir informé le gouvernement lundi soir de cette possible réouverture «rebelle». «Financièrement à "bout de souffle" et se sentant victimes d’une injustice, les tenanciers de bars préviennent Québec que certains d’entre eux pourraient être poussés à la "désobéissance civile" si le gouvernement maintient son refus de leur permettre de rouvrir en même temps que les restaurants.» Pouvait-on lire à propos des établissements prêts à se rebeller.

 

« On a reçu beaucoup d’appels de gens qui sont dans un ras-le-bol total pis qui vont sûrement peut-être défier la loi », affirmait le PDG de l’association, Renaud Poulin, en entrevue avec La Presse canadienne.

 

En plus de voir leurs établissements perdre de l'argent — poussant certains même à la faillite —, les propriétaires s'enragent face au nouveau relâchement gouvernemental quant aux boissons alcoolisées, qui peuvent désormais être servies par les restaurants, annihilant ainsi la vocation même de leurs bars.

 

🔥🍺🔥🍺🔥VOICI UN PETIT VIDÉO DE NOS PRÉPARATIFS !!! On a vraiment hâte de vous revoir !!! On est prêt !!! On attend...

Posted by Charles Landry on Monday, June 1, 2020

 

Lors du point de presse d'hier, notre Premier ministre François Legault avait expliqué qu’« il y a une différence entre les bars où tout le monde est debout plus près les uns des autres que les restaurants où on limite le nombre de personnes à chaque table et les distances ».

 

Cependant, Monsieur Poulin conclue l'entretien avec La Presse Canadienne en disant que «[Si ces tenanciers découvrent des dizaines de personnes dans un restaurant en train de consommer uniquement de l’alcool tard en soirée], « ils ne l’accepteront pas. [...] Ce n’est pas vrai. On peut facilement les [en parlant de clients] placer aux tables. C’est la même chose au Nouveau-Brunswick et partout. On peut prendre des mesures pour qu’il n’y ait personne au bar. »

 

En rafale

 

COVID-19: Réouverture des restaurants et rassemblements intérieurs désormais permis!

 

Un aperçu des bars «post-COVID»!? [VIDÉO]

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES