Tout le monde boycotte Facebook et Mark Zuckerberg perd plus de 7 milliards en une journée

Crédit photo: BUM Interactif

Mauvaise journée au bureau... Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a perdu 7,2 milliards de dollars (US) vendredi dernier.

 

Le boycottage publicitaire vécu depuis les derniers jours par Facebook affecte le porte-feuille du fondateur du réseau social.

 

Depuis la semaine dernière, de grandes corporations tournent le dos à Facebook et y retirent leurs publicités pour manifester leurs insatisfactions face à la façon dont le plus important réseau social de la planète gère les propos raciaux et la désinformation.

De grands acheteurs de publicités, tels que Unilever, Verizon Communications, Hershey Co., Honda, Coca-Cola ou Starbucks ont annoncé qu'ils cessaient de promouvoir leurs produits sur Facebook.

 

Le titre de Facebook a subi une correction boursière de 8,3% vendredi, sa pire en trois mois, à la suite de ce boycottage publicitaire qui durera au moins un mois. La valeur de Facebook a donc fondu de 56 milliards en une seule journée.

 

Le patron Mark Zuckerberg, premier actionnaire privé du site, voit ainsi sa fortune personnelle réduite avec cette correction à 82,3 milliards.

 

L'homme d'affaires recule donc au palmarès des milliardaires Bloomberg Billionaires Index. L'homme de 36 ans glisse au quatrième rang mondial, maintenant devancé par Bernard Arnault, le patron de LVMH Moet Hennessy.

 

En réponse au boycottage, Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook allait identifier toutes les publications relatives à un processus de votation sur son réseau et qu'elle allait encourager ses utilisateurs à consulter un nouveau hub d'informations pour les électeurs.

 

La compagnie a aussi annoncé qu'elle allait interdire les publications «spécifiques à la race, ethnie, origine nationale, affiliation religieuse, caste, orientation sexuelle, identité des genres ou statut migratoire».

 

Photo : Cover Images

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES