Il y a trois jours, Tom Ducret-Hillman, un élève d'une école secondaire de la province, publiait une vidéo ainsi qu'une photo sur son compte Instagram de lui et ses amis arborant fièrement leurs outfits au message féministe et inclusif: la jupe pour dénoncer le code vestimentaire désuet et sexiste des écoles secondaires québécoises, ainsi que pour souligner la tolérance qui devrait être de mise envers tous les genres et toutes les façons de s'habiller.

 

View this post on Instagram

En jupe, en cours, avec un système ✨FUCKED✨ en sale.🙈😙😃💞😻 Le code vestimentaire c'est la chose la moins sensée que j'aies jamais vu pour vrai faudrait changer s'taffaire la. C'est en faisant des p'tites affaires comme ca qu'on va arriver a changer le système faque toutes les personnes qui l'ont pas fait qu'est-ce que vous attendez? S'pa parce qu'un gars porte une jupe que "oMg cESt fuCkIng gaY". Betch clothes has no gender change your mentality. En plus l'affaire de on voit la peau s'quoi le but genre ça vous excite madame/monsieur la/le prof? Just close your mouth thank you xx.TOUT LE MONDE PEUT S'HABILLER COMME ILS LE VEULENT PERIODT. fhank you :3 #doakickflip @berrics

A post shared by 🙊Tom Ducret-Hillman🙈 (@hd.mot) on

« En jupe, en cours, avec un système F*CKED en sale.

Le code vestimentaire c'est la chose la moins sensée que j'ai jamais vue. Pour vrai, faudrait changer c't'affaire-là.

C'est en faisant des p'tites affaires comme ça qu'on va arriver à changer le système. Fait que toutes les personnes qui ne l'ont pas fait, qu'est-ce que vous attendez? C'pas parce qu'un gars porte une jupe que "oMg c'ESt f*CkIng gAi".

B*tch, clothes have no gender; change your mentality.

En plus l'affaire de "on voit la peau", c'quoi le but, genre, ça vous excite madame/monsieur la/le prof?

Just close your mouth, thank you.

TOUT LE MONDE PEUT S'HABILLER COMME ILS LE VEULENT, PERIODT! Thank you. »

Partagée de nombreuses fois et comptant près de 8 000 mentions « J'aime » sur Instagram, la publication a rapidement inspiré d'autres adolescents de la fameuse génération Gen Z à faire de même dans leur école et à porter la jupe en signe de protestation:

 

Cette fois, c'est Guillaume Déry et ses camarades de secondaire 4 du Collège Saint-Paul, à Varennes, que l'on voit dans une publication devenue instantanément virale, avec plus de 45 000 mentions « J'aime » et de nombreux partages. On les voit qui portent tous la jupe, pour exprimer leur mécontentement envers les règlements injustes de leur école et pour démontrer que n'importe qui a le droit de porter n'importe quoi (dans les limites de la décence, bien sûr).

 

« Dans mon école, y’a eu pas mal d’histoires avec le code vestimentaire. Des filles qui se font sortir de leurs cours à cause de la longueur de leurs jupes, d’autres qui reçoivent des commentaires totalement déplacés de la direction: "Regarde-toi comment t’as pas d’allure". Souvent, les filles se font dire qu'elles dérangent les garçons avec la manière dont ils s’habillent, et nous sommes totalement en désaccord. Nous pensons que c’est aux garçons de se concentrer par eux-mêmes et que cette responsabilité n’appartient pas aux filles. Les garçons portent la jupe pour démontrer leur soutien envers les filles, et que tu peux être un gars et être féministe en même temps. On essaye aussi de passer un message de tolérance. Si tu veux porter une jupe, tu peux le faire même si t’es un gars. »

Explique Guillaume à NIGHTLIFE.CA.

La Gen Z québécoise nous prouve une fois de plus qu'elle sait faire bien plus que des chorégraphies TikTok, et il nous rend immensément heureux et fiers de constater que la génération du futur de soucie d'enjeux sociaux et féministes.

Les jeunes filles ne devraient effectivement pas être privées de leur droit à l'éducation (comme se faire sortir de classe pour une épaule dénudée), et il est important de continuer de se battre pour des changements et des règlements égalitaires entre les gars et les filles, et ce, surtout dans les établissements scolaires.

Avec vous les gars, WE STAN!

#FeministAF

Plus de contenu