Le Blind Tiger, ou « comment se réinventer en temps de crise ».

« Je ne pensais pas, ce matin-là, revenir à la maison, suite à notre rencontre matinale avec mes associés, avec un tout nouveau concept de restaurant livraison et pour emporter ! La crise nous aura permis de nous dépasser et d’innover avec une toute nouvelle offre » rapporte Mathieu Ménard, copropriétaire de la Brasserie Le Blind Pig dans Hochelaga-Maisonneuve.

Alors que le gouvernement Legault annonçait la semaine dernière la fermeture des bars et des restaurants pour (au moins) 28 jours, les associés de la populaire brasserie Le Blind Pig, ont dû repenser leur façon de faire les choses afin de maintenir leur entreprise à flot, et ont d'emblée décidé de se lancer dans une nouvelle aventure: celle du Blind Tiger Take-out — c’est donc pour une période de quatre semaines (possiblement plus) que le Blind Tiger Take-out vient replacer temporairement le Blind Pig, que plusieurs aiment tant.

 

Crédit:Rosalie Deschênes-Grégoire, gracieuseté Bling Tiger

Proposant maintenant une toute nouvelle formule pour leur clientèle et les amateurs de bouffe thaïlandaise, le Blind Tiger offre un nouveau menu où l'on retrouve plusieurs classiques de cette cuisine riche en saveurs comme le Kaeng Khiao Waan, un curry vert à l’aubergine thaïlandaise, les Gai Thaawt, des ailes de poulet dans une marinade à la racine de coriandre, glacées à la lime et à l’ail frit, la Neua Naam Tok, une salade d’onglet de boeuf médium-saignant mariné dans un mélange de citronnelle et de soya thaï, et la Tom Kha, une soupe au lait de coco aromatisé à la lime keffir, servie avec champignon king oyster, piment et choux.

 

Crédit:Rosalie Deschênes-Grégoire, gracieuseté Bling Tiger

« Pour nous, c’était la suite logique des choses. Mon ami, le chef Dominic Chagnon, et moi avons passé des semaines, depuis les trois dernières années, en Thaïlande à visiter le pays à la recherche des saveurs authentiques, du streetfood et de la culture thaï. Nous avons envie de partager notre passion avec notre clientèle » affirme Rémi Dumas, lui aussi copropriétaire de la Brasserie Le Blind Pig.

 

Crédit:gracieuseté Bling Tiger

« On voulait conserver la force de notre branding, le cochon, en lui donnant vie grâce à l’arrivée de son petit frère le tigre » explique Antoine Ormandy, l'un des copropriétaires de la brasserie et infographiste de formation, en parlant du nouvel emblème de l'institution.

Le nouveau logo, illustré par Jessie Maisonneuve, assure une cohésion entre l’identité actuelle du Blind Pig et celle du Blind Tiger Take-out - dont la signification et le symbolisme ont été répandus lors de la prohibition, alors que les speakeasys (bars clandestins) étaient aussi connus sous le nom de blind pigs ou blind tigers (« cochons/tigres aveugles »).

 

Crédit:Rosalie Deschênes-Grégoire, gracieuseté Bling Tiger

 

Le Blind Tiger Take-out

Jeudi au samedi, dès le 8 octobre, de 16h à 22h

Commande en ligne (Doordash.com) ou en personne

3882 rue Ontario Est, Montréal, QC

Plus de contenu