Alors que la population mondiale est aux prises avec la pandémie de Covid-19 depuis l'hiver dernier, plusieurs compagnies s'improvisent « fabricant de désinfectant à mains », et produisent par milliers les bouteilles de ce fameux nouvel « or liquide ».

Toutefois, ce n'est pas tout le monde qui ait les ingrédients ou l'expertise requise, et une liste de désinfectants à mains faisant l'objet de rappels de Santé Canada, publiée en juin dernier, compte désormais plus d'une centaine de produits énumérés.

 

Crédit:Capture d'écran, Newswire.ca

L'agence fédérale y ajoutait d'ailleurs cette semaine cinq autres produits, dont deux produits Sanix et un désinfectant pour les mains Purify de la marque Prairie Potions, puisqu'ils contiendraient du méthanol — un ingrédient interdit par Santé Canada pour ce genre d'antibactériens.

S'ajoutent à ces produits les désinfectants pour les mains Last Best Brewing and Distilling etNomad, de la compagnie Rocky Mountain Soaps, qui eux sont rappelés pour avoir omis de mentionner les risques possibles présentés par les deux produits, et parce qu’ils contiendraient de l’éthanol « de qualité technique non autorisée ».

On se rappelle qu'en mai dernier, un avertissement avait aussi été émis face au danger que pouvaient représenter les bouteilles de gel hydroalcoolique (désinfectant à mains) si elles étaient soumises à une grande chaleur pour une longue période de temps.

Plus de contenu