C'est sur la nouvelle plateforme en ligne Importation-Privée.com que les consommateurs québécois peuvent maintenant acheter des bouteilles d'importation privée, et pourront profiter d'une offre bonifiée par près de 500 bouteilles, dès le mois prochain!

Dans le cadre de salons du vin virtuels, comme le « Salon des vins d'importation privé », organisé par le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées, des alcools et des vins (RASPIPAV), ayant lieu du 21 au 25 octobre 2020, et la « Grande dégustation de Montréal » qui débutera le 26 octobre, les importateurs ont récemment réussi à obtenir une exception accordée aux par la SAQ, leur permettant de vendre au grand public, mais ce, uniquement à la bouteille (pour ces événements).

 

Crédit:Capture d'écran, Importation-Privée.com

Après une éternité à négocier avec le RASPIPAV, la Société des alcools du Québec (SAQ) a finalement autorisé les importateurs privés à créer leur propre plateforme de commande pour vendre leurs produits — soit Importation-Privée.com.

La nouvelle vitrine virtuelle vise notamment à faciliter les commandes pour les particuliers, qui eux, demandaient depuis bien longtemps d'avoir accès à ces trésors vinicoles auxquels seuls les restaurateurs et bars avaient (jusqu'à maintenant) droit.

Il y aura cependant une règle d'or: les consommateurs devront acheter au moins une caisse (comprenant 3, 6 ou 12 bouteilles), et ne pourront pas acheter à la bouteille. Les commandes seront entièrement effectuée sur le site, et seront récupérées dans une succursale de la SAQ ou livrées à la maison.

« C’est un début. Il y aura des nouveautés, des arrivages limités, ce ne sera pas toujours les mêmes vins et si le site le permet, nous allons augmenter le nombre de produits. » Confie Pierre Birlichi, vice-président aux communications du RASPIPAV, à La Presse.

Plus de contenu