Hier matin avait lieu le dévoilement officiel des premiers wagons du REM (Réseau express métropolitain), un projet d'envergure pour Montréal et ses banlieues.

Pour ceux et celles qui ne seraient pas au courant, le REM est un nouveau mode de transport (de type « métro léger »).

À la fin de sa construction et mise en place, il comportera 26 stations et traversera la grande région de Montréal sur 67 kilomètres, en plus d'être en service 20h par jour, 7 jours sur 7.

 

Crédit:https://rem.info/fr

Actuellement en phase de construction, le REM est le plus grand projet de transport collectif au Québec au cours des cinquante dernières années.

 

✨🚆 Les premières voitures du REM sont arrivées! J’ai assisté à leur dévoilement ce matin à Brossard. Nous pourrons...

Posted by Valérie Plante on Monday, November 16, 2020

Alors que les premiers départs sont prévus en 2022 sur le segment Rive-Sud / Gare Centrale (avec une mise en service progressive prévue pour 2023 et 2024 pour le reste du réseau), notre mairesse de la ville de Montréal, madame Valérie Plante, était présente hier, à Brossard, pour le dévoilement des tout premiers wagons du projet.

 

Posted by Réseau express métropolitain - REM on Thursday, November 12, 2020

En effet, les premières voitures des nouveaux trains auraient été achevées en octobre dernier, et ont été montrées au grand public (virtuellement) à peine cette semaine. Au total, la flotte du REM sera composée de 212 voitures de type Alstom Metropoli, afin de convenir au besoin de ce nouveau métro léger automatisé — voitures ayant déjà fait leurs preuves dans des grandes villes comme Paris, Shanghai, São Paulo, Dubaï et Sydney.

Avec une longueur de 76,20 mètres et une largeur de 2,94 mètres (soit 17% plus larges que les voitures Azur), les wagons du REM ont notamment été adaptés, au niveau du design et de la performance, à « la rudesse de l’hiver québécois ».

Prêtes à accueillir un poids maximal de 232 tonnes (soit 600 personnes par voiture, avec une capacité maximale de 780 personnes), chaque wagon compte 128 sièges et se déplacera à une vitesse moyenne de 51 km/h. Ceux-ci seront climatisés en été, chauffés en hiver et proposeront un réseau Wifi, accessible aux usagers afin de pouvoir travailler ou se divertir à bord.

Finalement, un autre des avantages de ce mode de transport électrique — outre le fait qu'il s'agira d'un réseau rapide et efficace pour tous les citoyens de la métropole et de régions — est qu'il n’émettra aucun gaz à effet de serre (GES), et permettra de réduire 680 000 tonnes de GES sur 25 ans d’exploitation.

Devant («pare-brise»)

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Extérieur

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Extérieur

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Valérie Plante, devant le wagon du REM

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Intérieur (cabine intégrale)

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Intérieur (arrière)

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook

Intérieur (sièges et poignées)

Crédit: Réseau express métropolitain - REM, via Facebook
Plus de contenu