Sans aucune raison apparente ni explication précise de la ville de Montréal, plusieurs citoyens de différents quartiers — Ahuntsic, Rosemont-La Petite-Patrie, Pointe-aux-Trembles et Villeray — ont récemment aperçu des dindes sauvages se dandiner dans les rues, comme si de rien n'était.

 

🦃 Dindons sauvages aperçus dans une ruelle entre Saint-Vallier, Chateaubriand et Beaubien. 👀 Si vous en croisez un vous...

Posted by Arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie on Wednesday, November 18, 2020

 

Malgré que ces animaux ne soient pas nécessairement dangereux, ils auraient bien mauvais caractère et pourraient même en venir à attaquer ou pourchasser les humains; c'est pour cette raison que Pierre Gingras, journaliste spécialisé en écologie, recommande aux citoyens de la métropole de rester calmes s'ils aperçoivent ou côtoient ces drôles d'oiseaux. Mais, « si vous leur faites peur, ils vont se sauver », affirme-t-il aussi en entrevue avec Radio-Canada.

 

 

 En juillet dernier, un article paru dans La Presse indiquait que « les dindes sauvages sont de plus en plus répandues dans le sud du Québec à cause des hivers plus chauds et à des programmes de conservation et de relocalisation qui ont permis de sauver l’espèce. »

 

Vidéo envoyée par une citoyenne d'Ahuntsic (Montréal):

Toutefois, aucune explication claire ne justifie la présence de ces grosses volailles sur l'île de Montréal.

 

Pour le moment, ces mini gangs de rue ailés ne semblent pas trop déranger les gens, qui sont plutôt surpris et amusés par leur présence dans les rues de la ville!

 

Vidéo envoyée par une citoyenne d'Ahuntsic (Montréal):

On suppose qu'il faut simplement être prudents, et espérer que les dindons ne finissent pas « sur le couch »!

Page d'accueil