Hier, lundi 4 janvier 2021, la province de l'Ontario recevait l'un de ses bilans de la pandémie les plus lourds à ce jour; on y comptait un total de 3270 nouveaux cas confirmés de Covid-19, dont 3 cas additionnels d'une nouvelle souche du virus SRAS-CoV-2.

 

Selon La Presse, les responsables de la santé publique auraient confirmé que ces trois nouveaux cas auraient été décelés dans la grande région de Toronto, dont deux chez des personnes s’étant récemment rendues au Royaume-Uni — où la variante du virus avait été découverte pour la première fois récemment. Pour ce qui est du troisième cas, la personne aurait été en contact étroit avec quelqu'un ayant voyagé dans les dernières semaines à Dubaï.

 

Additionné aux 3 cas déjà confirmés — parmi lesquels on retrouve un couple ayant entretenu des contacts avec une personne revenant du Royaume-Uni —, l'Ontario compte maintenant un total de six cas confirmés du virus SRAS-CoV-2, « version 2.0 ».

 

Toutefois, selon les premières données et recherches en cours, l’Agence de la santé publique du Canada affirme que malgré que la nouvelle souche pourrait être plus transmissible, celle-ci n’aurait pas d’incidence sur l’efficacité des vaccins déjà approuvés. L'agence aurait ainsi conclu qu'ils (les responsables) ne prévoyaient donc pas déclarer les différentes souches séparément dans les bilans quotidiens.

 

À ce jour, la pandémie de Covid-19 aurait fait près de 1 854 305 morts dans le monde, indique l'OMS.

 

Dimanche, au Québec seulement, on comptait près de 7663 cas confirmés supplémentaires et 121 décès additionnels. Jusqu'à maintenant, 212 850 Québécois (au minimum) auraient été atteints par le virus, dont 8379 qui y ont succombé.

Reste à voir ce qui adviendra de la la belle province, alors que notre premier ministre, monsieur François Legault, annoncera demain, mercredi, « l’imposition d’un nouveau confinement total, à compter de samedi, et ce, pour une durée de trois à quatre semaines », tel qu'indiquait La Presse.

Page d'accueil