Hier, mardi 5 janvier 2021, le gouvernement provincial annonçait la mise en oeuvre imminente d'un nouveau « confinement total » (similaire à celui vécu en mars dernier), incluant cette fois-ci un couvre-feu obligatoire pour tous les citoyens québécois.

 

Suggérant hier que ce confinement plus « sévère » serait d'une durée de 3 à 4 semaines et devrait commencer ce samedi 9 janvier 2021, La Presse avançait aujourd'hui que celui-ci risquerait d'être d'une durée de 4 semaines et se terminerait le 8 février 2021 — laissant entendre que la date de début serait donc ce vendredi 8 janvier.

 

Rappelons que ces mesures seront instaurées suite aux pires bilans que le Québec ait connus à ce jour depuis le début de la pandémie, avec notamment un record de 62 morts mardi: le plus grand nombre de décès quotidien depuis le début de la deuxième vague.

 

Ce confinement total serait, pour notre gouvernement, une façon d' « administrer un électrochoc à la population », afin de les sommer de respecter les différentes consignes sanitaires et tenter de freiner la transmission du virus.

 

Depuis les fêtes, la progression fulgurante de la Covid-19 amène un achalandage sans précédent aux soins intensifs des centres hospitaliers, qui deviennent peu à peu à bout de ressources.

 

Toujours selon La Presse, François Legault prévoit mettre en place un couvre-feu général pour toute la province, qui devrait tomber à 20h. Ainsi, passé cette heure, la police aura (à compter de la date de mise en place de cette mesure) la possibilité de donner des amendes aux contrevenants. Les commerces essentiels — qui demeureront ouverts comme en mars 2020 —, comme les épiceries, supermarchés et pharmacies, devront donc fermer plus tôt, soit à 19h ou 19h30, pour permettre à leurs employés de rentrer chez eux.

 

« Cette fois encore, les secteurs de la construction et manufacturier sont réduits à des activités marginales, jugées essentielles », indique La Presse. Toutefois, contrairement au printemps passé, certaines activités pourront poursuivre sans être affectées par le confinement, comme les stations de ski, qui pourront continuer de fonctionner, ou encore les équipes de tournage pour les séries télévisées et les films, qui pourront elles aussi continuer leurs activités. Pour le reste, toutes les entreprises devront poursuivre en télétravail, dans la mesure du possible.

 

Pour les écoles, bien que le retour en classe était, à l’origine, prévu pour le 11 janvier, celui-ci devra évidemment être repoussé. Pour les élèves du primaire, on peut s'attendre à un retour prévu le 18 janvier et pour ceux du secondaire, le 25 janvier.

 

François Legault annoncera clairement tous détails de ce nouveau confinement ce soir, à 17h.

Page d'accueil