À condition, que la tendance aux bilans quotidiens encourageants se maintienne, tout porte à croire que plusieurs régions du Québec pourraient passer à l'orange (selon les paliers gouvernementaux de la situation du virus) tout juste après la semaine de relâche.

 

Alors que Québec semblait inquiet face à l'arrivée de la semaine de relâche scolaire il y a quelques semaines — craignant un relâchement collectif quant aux efforts et respect des mesures sanitaires —, des assouplissements pour la première semaine de mars ont finalement été annoncés il y a quelques jours, suite à l'analyse des statistiques où le nombre de cas quotidiens semble rester bas.

 

De plus, en vue de rassurer la population sur son efficacité et sa transparence, le gouvernement provincial avait récemment promis de rendre publics les avis émis par le Docteur Horacio Arruda, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint à la Direction générale de la santé publique du Québec, et son équipe.

 

Chose promise, chose due, et c'est aujourd'hui qu'étaient publiés les plus récents Documents écrits de la santé publique en lien avec la COVID-19, soumis par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

Parmi ces documents, on retrouvait celui concernant les annonces faites le 16 février dernier concernant les assouplissements à venir à compter du 26 février 2021, contenant aussi quelques informations pour les consignes à venir en mars 2021.

 

On peut y lire qu'il pourrait y avoir des « changements de paliers potentiels à compter du 8 mars 2021 », signifiant que d'autres régions de la province (autre que l'Outaouais) pourraient passer de rouge à orange, mais ce, uniquement « si la tendance se maintient (à confirmer plus tard) ».

 

On peut également y voir que Dr Arruda et son équipe auraient recommandé pour les allègements à venir la semaine prochaine de permettre certains rassemblements dans des domiciles privés, comme pour « une personne seule, avec ses enfants s'il y a lieu, [pourrait] se joindre à une autre adresse et former un groupe stable (afin de réduire l'isolement, les problèmes de santé mentale et faciliter le gardiennage des enfants pour les familles monoparentales) ». Cet assouplissement n'a toutefois pas encore été annoncé.

 

Finalement, il y est aussi indiqué que « si la situation demeure favorable, d'autres types d'installations intérieures [outre les piscines et arenas] seront considérées dans un 2e temps [pour une réouverture] après la relâche scolaire ».

 

On a bien hâte de voir comment se déroulera la relâche scolaire afin de pouvoir déterminer si oui ou non, nous aurons bel et bien droit à tous ces allègements des règles sanitaires!

Rappel assouplissements zone rouge

Crédit: François Legault via Facebook

Rappel des mesures actuelles en zone rouge

Crédit: François Legault via Facebook

Rappel des mesures actuelles en zone orange

Crédit: François Legault via Facebook
Page d'accueil