Hier, dimanche 11 avril 2021, avait lieu au Vieux-Montréal une manifestation contre les mesures sanitaires gouvernementales, notamment celles annoncées plus tôt la semaine dernière, alors que 4 régions du Québec tombaient en « alerte rouge » de la pandémie et que les villes de Montréal et Laval se voyaient enlever certains privilèges récemment acquis (par prévention), comme le couvre-feu à 21h30 (remis à 20h).

Mais la manifestation aura tôt fait de tourner au vinaigre, et les manifestants — majoritairement de jeunes adultes âgés entre 18 et 28 ans —, rassemblés pour l'occasion par centaines, ont rapidement perdu le contrôle sur l'événement qui devait, à la base, demeurer pacifique.

 

 

Certains manifestants s'en sont même pris à plusieurs commerces, en enflammant leurs poubelles et en saccageant leurs vitrines; causant énormément de dommages à des tiers partis qui sont déjà énormément affectés depuis le début de la pandémie.

 

 

Vu le grabuge causé et les comportements violents de la part de certains manifestants, les policiers présents sur place (dont la majorité était équipée de boucliers et équipements anti-émeutes) ont d'ailleurs dû procéder à sept arrestations, et ont remis plus d’une centaine de contraventions, tel que le rapportent La Presse et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Selon la porte-parole du SPVM, Véronique Comtois, les méfaits et délits varient entre infractions, incendies criminels, introductions par effraction et entraves au travail des policiers.

 

 

La manifestation aurait débuté vers 19h sur la rue De la Commune avant de se déplacer vers la place Jacques-Cartier, et, suite à l'arrivée de l’escouade anti-émeute, les protestataires auraient pris la fuite dans plusieurs rues du quartier, dispersant du même coup la foule. Le tout aurait pris fin aux alentours de 22h.

Manifestants

Crédit: @e6onyy via Instagram

Manifestants

Crédit: @e6onyy via Instagram

Escouade anti-émeute (policiers)

Crédit: @priscilla.lanni via Instagram

Feux et dommages causés par certains manifestants

Crédit: @priscilla.lanni via Instagram

Feux et dommages causés par certains manifestants

Crédit: @baby.ossy via Instagram

Page d'accueil