Pour le temps des fêtes, je désirais travailler un cocktail avec de l’ananas, c’est pourquoi j’ai décidé de travailler le rhum Rosemont à l’ananas et afin de revisiter un classique tiki, le « Jungle bird ». Pour ce faire, j’ai ajusté les quantités du cocktail classique pour le rendre un peu moins amer, j’ai donc concocté un sirop épicé.

C’est donc un mélange bien équilibré, plus accessible que son prédécesseur, car il est moins amer avec une touche de réconfort amenée par les épices telles que la cannelle et le clou de girofle. Le rhum à l’ananas de Rosemont est parfait pour ce cocktail, il lui donne une complexité qu’un autre rhum ne saurait apporter dû à l’ananas frais ainsi que l’ajout de Matricaria discoidea (pineapple weed) qui le caractérise par son arôme distinct.

Le Campari apporte l’amertume désirée au cocktail et sa couleur rouge foncé. Le sirop de piment de la Jamaïque y apporte sa complexité et sa profondeur. La lime le balance par son acidité et le jus d’ananas lui donne son corps, dû à la mousse qui est créée quand il est agité avec les autres ingrédients.

C’est un cocktail complexe, qui regorge de saveurs et qui ne vous laissera pas indifférent, fort sont les chances d’en boire plus d’un.

Jungle bird des fêtes

Crédit: Laurent Lefebvre

Recette:

  • 1 1/2oz Rhum à l’ananas Rosemont
  • 1/2oz campari
  • 3/4oz lime
  • 1oz sirop « allspice »
  • 1 1/2oz jus d’ananas

Pour construire ce cocktail, il faut mettre tous les ingrédients dans un shaker et agiter vigoureusement jusqu’à ce qu’il soit bien froid. Il faut par la suite le filtrer et verser sur de la glace. En garniture, y déposer des feuilles d’ananas et une cerise dans le brandy. Le sirop de “allspice” est fait avec du piment de la Jamaïque moulu, ainsi que de la cannelle, de la muscade et du clou de girofle. Pour obtenir le sirop, ajouter toutes les épices à 250ml d’eau et porter à ébullition, couper le feu et y ajouter 250g de sucre et laisser tempérer une trentaine de minutes.

Santé!

Page d'accueil