Maxim Martin et sa fille, Livia Martin ont reçu en tant qu'invitée dans un épisode de leur podcast Anne-Marie Losique. Celle-ci a discuté de pornographie sur les ondes de Max et Livia - L'autre podcast.

Le trio a eu une discussion captivante sur la pornographie avec la sexologue Anne-Marie Ménard. À quatre, ils abordent le sujet en passant par l'éthique, la législation, la gratuité et les changements des 30 dernières années.

Rappelons que pour souligner l’ouverture de son HAHAHA Loft, un espace dédié à la création de contenus numériques, le Groupe Juste pour rire a dévoilé, l'an dernier, son tout premier podcast mettant en vedette Maxim et sa fille, Livia. Le premier épisode de Max et Livia Le podcast est d'ailleurs déjà disponible sur la plupart des plateformes de balado diffusion.

Pour le premier épisode, ce sont les humoristes Rachid Badouri et Paul Taylor, en plus de l'animatrice Kim Rusk, qui lancent le bal de ce podcast à l'ambiance décontractée, drôle et chaleureuse.

Fière de finalement présenter ce projet, Livia Martin a donné plus de détails à ses abonnés lors du lancement du balado, via une série de stories Instagram.

Elle a rappelé en effet qu'elle et son père avaient présenté un talk-show dans le cadre du Festival Juste pour rire en 2019, ainsi que lors de la première édition du FSTVL HAHAHA l'été précédent, une expérience qu'ils avaient beaucoup appréciée et qui, sous la popularité toujours grandissante des balados, a pris une nouvelle forme. Livia a d'ailleurs mentionné que son père avait envie de faire un podcast depuis un moment déjà.

Elle a poursuivi ensuite en indiquant que le public pouvait s'attendre à de nombreuses rencontres intéressantes. « Même des fois des professionnelles viennent nous voir pour nous expliquer leur point de vue face à certaines situations », a souligné Livia en mentionnant le côté profond que prendront certaines discussions.

Puis, c'est cette année que la deuxième saison est apparue, avec le nouveau nom. Vous y retrouverez le père et sa fille, ainsi que leur éternelle complicité, alors qu'ils échangent sur divers sujets d'actualités avec des invités issus de tous les horizons. L'idée est bien entendu de prendre le pouls de toutes les générations. Des performances musicales sont aussi au menu.
De son côté, c'est en 2018 lors de la série Ben voyons donc du Zoofest que l'animatrice, productrice, propriétaire de chaînes télé et sexe-symbole s'est dévoilée comme jamais, elle qui n'a jamais eu peur de montrer bien de la peau, mais qui a toujours eu une véritable phobie de parler d'elle. Gros défi pour la Québécoise d'origine croate, qui nous a entretenus sur sa carrière et sa vie privée sur les planches du Monument-National, la même année, avec un spectacle « ni testé, ni appris, ni répété »!
Puis, elle nous a parlé de sa carrière. « J’ai une histoire. C’est pas une cigogne qui m’a déposée à MusiquePlus sur les genoux de Ben Affleck », a blagué celle qui sait que rares sont ceux qui savent réellement ce qu'elle fait dans la vie et qui ne se cache pas pour dire que ce n'est pas simple à expliquer. C'est telle une vraie boss qu'elle a rappelé qu'elle est la première femme au monde à avoir fondé une chaîne de télévision, avant Oprah, finissant avec un mic drop bien mérité. Mais sa carrière a aussi connu des périodes moins reluisantes qu'Anne-Marie Losique n'a pas eu peur d'aborder, comme son opus Sex Shop l'album X sur lequel on pouvait entendre la reprise de Tu veux ou tu veux pas.
Et puis, allez-vous Ă©couter le balado?

Page d'accueil