Lors de l'épisode de mardi soir à Big Brother Célébrités, la chanteuse Valérie Carpentier, qui était isolée dans la chambre des confinés avec d'autres célébrités positives à la COVID-19, a décidé de quitter l'aventure de son plein gré en priorisant sa santé mentale. Un geste reconnu du public et complètement inspirant. Comme quoi, être enfermé 24 heures sur 27 aide à mettre les choses en perspective.

Blague à part, il est important de souligner le geste grandement admirable de la chanteuse qui admet avoir « atteins sa limite ».

Depuis le début de l'aventure, Valérie Carpentier semblait se tenir loin des alliances et des interactions stratégiques reliées au jeu social qu'est Big Brother. La chanteuse et gagnante de la première édition de La Voix donnait l'impression qu'elle tentait, bien malgré elle, de se familiariser avec le concept de l'émission et tout ce que cela engendre. Il faut dire que cohabiter avec de parfaits.es inconnus.es est déjà un challenge en soi. Imaginez être enfermé dans un grand studio de télé dont le but essentiel pour gagner est de manigancer des stratégies afin de renvoyer des participants et des participantes à la maison. Le tout en étant filmé, sous tous les angles, 24 heures sur 24. Bien que le concept semble simple et évident pour plusieurs, pour d’autres, c’est une tout autre histoire.

Ce que Valérie Carpentier a fait mardi soir à Big Brother Célébrités est inspirant. Elle a mis son pied à terre. Elle a avoué avoir atteint sa limite. Elle a aussi avoué avoir besoin d'aide et surtout, besoin de se choisir. Ce qu'elle a fait.

Nous avons besoin de plus de participants et de participantes de ce genre. Prioriser sa santé mentale devrait toujours être le choix numéro un. Même si Big Brother est un jeu dont les règles sont strictes, les candidats et les candidates sont loin de n'être que des pions.

Bravo!

** Si vous souffrez, vous n'avez pas besoin d'être seul.e. Vous pouvez téléphoner gratuitement au numéro suivant : 8-1-1 **

Page d'accueil