Aller au contenu
Tesla n’est plus le champion des véhicules verts
Crédit: Tesla Model S 75D

[obox-video autoplay= »viewable » muted= »false » media-id= »6Z9izeQD » player-id= »gYGrp0xR » context= »content »]

La marque de véhicules électriques Tesla vient de se faire surpasser au niveau des ventes mondiales de véhicules verts depuis le début de l’année 2022. Le nouveau champion des véhicules qui n’émettent pas de polluant dans l’atmosphère est la marque chinoise BYD.

Alors qu’en Amérique du Nord Tesla est de loin la firme qui vend le plus de véhicules électriques, la société BYD lui dame le pion à l’échelle de la planète. Lors des six premiers mois de l’année, la marque chinoise dans laquelle le milliardaire américain Warren Buffett a investi a écoulé 641 350 «véhicules à énergie nouvelle», contre 564 743 véhicules électriques pour la marque détenue par l’homme le plus riche de la planète Elon Musk.

Par véhicules à énergie nouvelle, donc non polluant, BYD additionne ses ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables.

[content-ad]

Juste en juin, BYD a écoulé 134 000 véhicules, selon les chiffres communiqués par le constructeur chinois, une hausse de 314 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Les véhicules électriques et les véhicules hybrides rechargeables de BYD sont considérés comme des voitures «zéro émission» selon les normes industrielles chinoises.

À la décharge de Tesla, la marque américaine a dû subir depuis le début 2022 la longue fermeture d’une usine de production clé à Shanghai à cause de la COVID-19.