À douze ans, on est très influencé par la culture pop. Voir Piper Perabo et Tyra Banks se déhancher en crop top simili cuir et pantalons de faux serpent tout en faisant virevolter des bouteilles de Jack devant un public de rockeurs lépreux qui bavent, ça m’a vraiment donné le goût de devenir flair bartender. Surtout lorsque la douce voix de LeAnn Rimes chante la lune sur des beats cheap en background.
 

Néanmoins, l’art du flairbartending, c’est-à-dire de manier l’alcool comme un jongleur, va plus loin que le spectacle honteux pour la gent féminine qu’est le film Coyote Ugly. Tellement loin qu’on en a organisé une réelle compétition intitulée Ultimate Bar Wars 2010, qui vise à déterminer le meilleur flair bartender du Québec. Devant effectuer 2 cocktails en 5 minutes en utilisant la routine pré-élaborée la plus impressionnante possible, les ambitieux de partout au Québec sont invités à se battre à grands coups de shaker et de Bacardi pour 500$. Les règlements du concours indiquent que «la magie pourra être utilisée durant les épreuves » et que « le feu ou toute pyrotechnie seront prohibés ». À mon avis, ce sont les crop tops qui devraient être interdits!  

 

Ultimate Bar Wars 2010
Lundi 6 décembre à 20h
LAB, comptoir à cocktails | 1351, Rachel Est
mixoart.com/lab    

             

Page d'accueil