Spot de la semaine : La Fonderie Darling, un projet artistique dynamique et audacieux

Spot de la semaine : La Fonderie Darling, un projet artistique dynamique et audacieux

Situé au cœur du Faubourg des Récollets, entre le Vieux-Montréal et Griffintown, la Fonderie Darling est un de ces bâtiments qui marquent le paysage montréalais. Construit en 1880, il est aujourd’hui rendu vivant grâce à l’organisme à but non lucratif, Quartier Éphémère, qui a entrepris sa transformation pour faire l’édifice industriel en espace artistique et culturel au début des années 2000.

 

View this post on Instagram

EXPOSITION / EXHIBITION “Buveurs de Quintessences” continue d’évoluer jusqu’au 6 mai. Des éléments ayant servi à l’action de Marie Cool Fabio Balducci sont ainsi venus s’ajouter à l’exposition. D’autres viendront à la suite des prochaines performances. Gardez un œil sur notre programme ! . “Drinkers of Quintessences” keeps evolving until May 6. Some fragments of Marie Cool Fabio Balducci’s action have been added to the exhibition. More objects will come with the next performances. Keep an eye on our program! . . . #mariecoolfabiobalducci #buveursdequintessences #fonderiedarling #contemporaryart #exhibition #montreal #enterthevoid #mtlmoments #oldmontreal #griffintown

A post shared by Fonderie Darling (@fonderiedarling) on

La première phase de la Fonderie Darling a été inaugurée en 2002, suite à des travaux réalisés par l’Atelier In Situ, travaux qui lui auront valu un prix de l’ordre des architectes du Québec en 2003. Les 3500 m2 sont divisés entre deux salles d’exposition dont une de 370 m2, des ateliers à moindre coût réservés à des artistes montréalais et 13 résidences internationales. À ces locaux s’ajoute la Place Publique permanente de la rue Ottawa, où sont offertes des performances gratuites tout l’été.

 

Aujourd’hui, la Fonderie Darling réunit des artistes du monde entier et des amateurs d’art de tous les horizons. Sa mission est de soutenir la création, la production et la diffusion d’art. Le centre d’arts visuels propose une programmation fournie et variée avec plusieurs expositions en rotation. De plus, la Fonderie accueille, depuis 2013, Le Serpent, le restaurant d’Hubert Marsolais et de Claude Pelletier (Club Chasse et Pêche et Filet).

 

De nouveaux projets...

Depuis 2002, le bâtiment public est cédé par la Ville de Montréal par un bail à long terme. La prochaine étape pour le Quartier Éphémère est de devenir propriétaire des lieux. L’organisme a déjà fait une proposition d’acquisition que la Ville de Montréal a acceptée. Il pourra compter sur un engagement financier de la part du Ministère de l’Économie et de l’Innovation pour réaliser le projet. Depuis quelques mois, la campagne Ici pour rester vise à récolter le reste des fonds nécessaires pour acheter le bâtiment occupé par la Fonderie Darling et ce, avant que l'engagement du Ministère arrive à échéance en septembre prochain.

 

 

La Fonderie Darling est assurément un des projets artistiques les plus dynamiques et audacieux de la ville. Pour en savoir plus sur la programmation, vous pouvez visiter leur site web.

 

Pour participer à la campagne de levée de fonds, c'est sur Indiegogo que ça se passe!

 

 

À LIRE AUSSI

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES