Le traitement des animaux a-t-il un réel impact sur les produits finaux? Un éleveur de chèvres Caprina répond à nos questions!

Crédit photo: (à gauche) Caprina via Instagram (@caprinabycanuscad), (à droite) @valeria.or.lova via Instagram

En l'honneur de la Journée Mondiale des animaux en laboratoires, soit le 24 avril de chaque année, nous avons décidé d'interroger un éleveur caprin de chez Caprina, Maxime, pour comprendre comment se portent les animaux — dans ce cas-ci, des chèvres — dans des élevages locaux et quel est l'impact de leur traitement sur les produits finaux.

 

Entrevue NIGHTLIFE.CA avec Maxime, éleveur caprin pour Caprina

Question: Tout d'abord, quels types d'élevages caprins sont effectués pour Caprina?

Réponse: Nos chèvres sont uniquement des chèvres de lait.

 

Q: Et donc, quel serait l'horaire typique (du matin au soir) d'une chèvre à lait dans un élevage local comme le vôtre?

R: Elles — les chèvres — commencent par recevoir un repas le matin, vers 4h30 ou 5h, et on procède ensuite à la traite. Par après, on s'assure qu'elles ont assez de repos, jusqu'à 14h ou 15h en après-midi, où on leur sert un deuxième repas, puis on fait une deuxième traite. Finalement, elles peuvent encore se reposer et terminer leur journée dans leurs grands parcs intérieurs.

 

Q: Dans ce cas-là, quel est le narratif (approximatif) de vie d'une chèvre chez vous (de bébé à vieille chèvre)?

R: Les chèvres naissent dans l'élevage même. Elles passent leurs vies avec les même chèvres et personnes (employé.e.s) — [ce qui, selon NIGHTLIFE.CA, semble être le meilleur scénario, car elles ne vivent pas de perturbation/séparation traumatisante]. Il n'y a pas vraiment d'âge où elles sont «trop vieilles» pour la production laitière, on se fie plutôt à leur santé et à leur capacité à chacune individuellement de pouvoir continuer à donner du lait de qualité, ou non. 

 

Q: Si les chèvres naissent au sein de l'élevage, on imagine que c'est parce qu'il y a de la reproduction?
R: Oui, bien évidemment. Pour que les chèvres donnent du lait, elles doivent se reproduire. Chaque chèvre donne naissance à environ 2.3 à 2.5 petits par année (nombres issus d'une moyenne), pas plus.

 

Q: Et quelle est la plus grosse différence entre les chèvres d'élevages locaux, comme ceux de Caprina, et les chèvres d'élevages de masse?

R: En fait, c'est simple: plus l'élevage est petit, plus il y a de gens pour s'occuper des animaux, qui reçoivent donc un bien meilleur traitement. Elles ont droit à beaucoup plus de soins, et plus d'attention. Comme chez nous; les chèvres reçoivent le meilleur traitement possible, puisque sinon, elles ne produiraient pas de lait!

 

Q: Ce qui signifie qu'inévitablement, le traitement que reçoivent les animaux a un impact direct sur les produits finaux?

R: Oui! Les chèvres sont des animaux extrêmement capricieux, aussi capricieux que des enfants haha! On doit traiter chaque chèvre de façon unique et de la bonne façon, sinon, elles n'en feraient qu'à leurs têtes. [...] Nos journées sont des journées de travail d'environ 14 heures par jour, dédiées aux chèvres! Un des avantages d'avoir un élevage local, c'est que nous avons une réponse directe des transformateurs de lait: qui nous diraient immédiatement si le lait était de basse qualité, signifiant une mauvaise qualité de vie des chèvres, ce qui est loin d'être notre cas! Le traitement des chèvres a un impact direct et apparent sur le lait qu'elles produisent.

 

Q: Finalement, si vous pouviez prendre la parole pour l'une de vos chèvres, que nous dirait-elle?
R: Hahaha! Bien évidemment, elle dirait qu'elle est super bien, très confortable et que tout va bien!

 

View this post on Instagram

Avec la crise qui secoue le Québec et le reste du monde, il est important plus que jamais d’encourager les entreprises d’ici. En achetant les produits de Caprina, vous encouragez une entreprise familiale québécoise, et nous vous en remercions grandement! 😊 Saviez-vous que tous nos savons liquides sont faits au Québec? Ensemble, nous en sortirons plus fort 🌈 #AchetezLocal // With the crisis shaking Quebec and the rest of the world, it is more important than ever to encourage local businesses. By purchasing Caprina products, you are encouraging a Quebec family-owned business, and we thank you for this! 😊 Together, we will come out of this stronger 🌈 #BuyLocal . . . #MyCaprina #MonCaprina #ShowerGel #GelDouche #GoatsMilkSoap #ProduitLocal #FaitAuQuébec #ProduitDuQuebec #QuebecOwned #LocallyMade #CaVaBienAller

A post shared by Caprina Canada (@caprinabycanuscad) on

 

Pourquoi encourager local?

Après avoir parlé avec Maxime, il est bien évident que la façon dont les animaux sont traités en élevage influence complètement les produits qui en résulteront. Comme on a pu le constater lors de notre entrevue, les chèvres d'élevages locaux comme ceux de Caprina reçoivent le meilleur traitement qui soit, donnant ainsi du lait de qualité, pour des excellents produits conçus de façon éthique.

 

En plus d'avoir accès à de bons produits, acheter local permet d'encourager l'économie d'ici et de contribuer à une industrie plus saine où le traitement adéquat des animaux est au premier plan.

 

Acheter local = faire une différence à sa façon!

 

Alors, plutôt facile comme action pour célébrer la Journée Mondiale des animaux en laboratoires, non?

 

C'est pas si bê-ê-ê-ête!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES