Cette semaine, la programmation complète du Festival TransAmériques a été dévoilée, et laissez-nous vous dire que ça va brasser cette année! Ce grand évènement international de danse et de théâtre qui aura lieu aux quatre coins de la ville du 25 mai au 9 juin 2022 vous présentera des spectacles époustouflants qui vous marqueront certainement.

Le FTA a l'habitude de dénicher des performances d'arts vivants hors du commun, et pour la première édition plus normale depuis le début de la pandémie, le festival artistique remplit bien son mandat! Avec plus de 23 spectacles d'ici – dont plusieurs présentés par des artistes autochtones – et de 18 pays différents dont le Brésil, la Corée du Sud et le Nigéria entre autres, on peut s'attendre à être complètement ébahi.e.s cette année.

En effet, vous pourrez assister à 12 coproductions, 9 premières Nord-Américaines et 7 premières mondiales qui vous laisseront sans mots devant leur ingéniosité et leur aspect captivant frisant parfois l'insolite. Nous avons eu la chance d'assister au dévoilement de la programmation complète, et on vous présente 12 spectacles qui ont particulièrement piqué notre curiosité et qu'on a bien hâte de voir!

 

#1 Holoscenes de Lars Jan

Crédit: Lars Jan

Un aquarium géant trône au cœur de la cité. Des scènes de la vie quotidienne s’y déroulent : l’un accorde sa guitare, l’autre vend ses fruits ou lit son journal. En moins d’une minute, douze tonnes d’eau les submergent. Dans ce chaos fascinant, la gestuelle se transforme, l’humain s’adapte. Mêlant danse et théâtre physique, l’artiste tend un miroir aux citoyen·ne·s dans la lutte aux bouleversements climatiques. Jusqu’où peut-on s’adapter ? Une expérience visuelle et viscérale hors du commun.

Du 25 au 29 mai 2022

Esplanade Tranquille / Intersection des rues Saint-Catherine et Clark, Montreal, QC, H2X 1Z7

#2 Malaise dans la civilisation d'Alix Dufresne et Étienne Lepage

Crédit: Julie Artacho

Des touristes débarquent dans un théâtre sans se soucier du décorum. Tour à tour craintif·ve·s ou amusé·e·s, clownesques ou négligent·e·s, les quatre comparses explorent les lieux, jouent, se testent et nous testent au rythme de petits accidents ordinaires. Le ridicule devient parfois fécond alors qu’ils se posent maladroitement des questions philosophiques. Cet échantillon d’humanité, soudé par des situations improbables, transforme graduellement l’espace vide de la scène en un univers débordant de possibles.

Du 28 mai au 30 mai et 1er juin 2022

Théâtre Prospero / 1371 Rue Ontario E, Montréal, QC H2L 1S2

#3 Save the last dance for me d'Alessandro Sciarroni

Crédit: Claudia Borgia et Chiara Bruschini

Grâce aux ateliers de danse qui accompagnent le spectacle partout où il passe, Save the last dance for me ressuscite la polka chinata, une danse folklorique presque disparue. Sciarroni assure la transmission de ce patrimoine vivant, le réactualisant en un spectacle rigoureux et hypnotique où s’opère une véritable magie.

Les 28 et 29 mai et du 31 mai au 3 juin 2022

Marché Maisonneuve / 4445 Rue Ontario E, Montréal, QC H1V 3V3

Casa d'Italia / 505 Rue Jean-Talon E, Montréal, QC H2R 1T6

Cité-des-Hospitalières / 251 Av. des Pins, Montréal, QC H2W 1R5

#4 Altamira 2042 de Gabriela Carneiro da Cunha

Crédit: Nereu Jr

Sous forme de fable écoféministe, l’installation interactive activée par Carneiro da Cunha croise les technologies modernes et ancestrales d’une manière fascinante. Fruit d’un long dialogue avec les populations du fleuve Xingu au Brésil, ce solo hanté et baroque appelle à une « amazonisation » du monde, une guerre où la vie défend sa place contre les forces destructives du progrès. Ode à la solidarité des vivants, ce cri d’alarme éblouit et fracasse.

Du 26 au 29 mai 2022

Édifice Wilder - Espace Danse / 1435 Rue de Bleury, Montréal, QC H3A 2H7

#5 Elenit d'Euripides Laskaridis

Crédit: Julian Mommert

Jonchée de tôle métallique, la scène en chantier devient un lieu d’apparitions insolites où se déchaîne la mythologie personnelle de Laskaridis. Extraordinaire créateur de personnages, il se travestit pour faire de son corps un théâtre où dieux, monstres, humains et machines se rencontrent. Une œuvre balayée par le souffle d’un vent irrationnel, Elenit nous emporte dans un conte burlesque où le chaos reprend ses droits.

Du 1er au 4 juin 2022

Théâtre Jean-Duceppe / 175 Rue Sainte-Catherine O, Montréal, QC H2X 1Z8

#6 Make Banana Cry d'Andrew Tay et Stephen Thompso

Crédit: Richmond Lam

Dans une tentative de se débarrasser du poids de la représentation stéréotypée et de la fétichisation, les deux complices ouvrent les portes d’un lieu où l’irrévérence est reine et fait barrage à la norme. Make Banana Cry se présente comme une machine chorégraphique dans laquelle une bande de performeuses et de performeurs aux identités intersectionnelles défilent et séduisent pour mieux montrer leurs coutures.

Du 2 au 5 juin 2022

Salle polyvalente de l'UQAM / 200 Rue Sherbrooke O, Montréal, QC H2X 1X5

#7 Traces - Discours aux Nations Africaines de Felwine Sarr et Étienne Minoungou

Crédit: Veronique Vercheval

Devant nous, avec comme seule compagnie un joueur de kora, un homme s’approprie les forces du langage et prend la parole pour s’adresser à l’Afrique entière avec la dignité, la bienveillance et la puissance qu’engendrent les révélations radicales. Son discours se répercute comme un coup de tonnerre auprès de la jeunesse de toutes les nations de son continent. Avec ferveur, il l’appelle à relever la tête et à s’émanciper, afin d’être pour la planète entière l’origine et le moteur d’une civilisation future plus humaine.

Du 3 au 5 juin 2022

Maison Théâtre / 245 Rue Ontario E, Montréal, QC H2X 3Y6

#8 Them Voices de Lara Kramer

Crédit: Charles Lafrance

Née d’un spectacle présenté dans le jardin du Musée d’art contemporain de Montréal l’an dernier, la nouvelle version intérieure de ce solo explore la relation entre le corps de l’artiste et sa mémoire, par le biais de la performance, la critique sociale et la notion de résistance culturelle. Avec Them Voices, [la chorégraphe d’origine ojie-crie et mennonite] Kramer fait naître un monde où les histoires se rencontrent pour examiner l’incidence de nos actions sur les générations à venir.

Du 4 au 7 juin 2022

Espace Libre / 1945 Rue Fullum, Montréal, QC H2K 3N3

#9 Face to Face de Naishi Wang

Crédit: Ivy Wang

Fasciné par les nouveaux modes de communication virtuels, le chorégraphe torontois d’origine chinoise Naishi Wang s’inspire à la fois du langage du corps, des émojis et des rudiments de la parole pour créer Face to Face. Un duo à la fois dense et envoûtant sur les ambiguïtés de la communication, où le corps devient une clé ouvrant des fenêtres à l’infini.

Du 5 au 8 juin 2022

La Chapelle Scènes Contemporaines / 3700 Rue Saint-Dominique, Montréal, QC H2X 2X7

#10 The History of Korean Western Theatre de Jaha Koo

Crédit: Leontien Allemeersch

Qu’est-ce que le théâtre coréen ? De cette simple question jaillissent toutes les autres, insolubles et essentielles. En 2008, l’art théâtral de la Corée du Sud, dont on célèbre le 100e anniversaire, semble à Jaha Koo une pratique rendue stérile par une occidentalisation forcée. Pourtant, danses, cérémonies et rituels peuplés de figures mythiques agitaient jadis ce peuple péninsulaire. Héritier d’une mémoire amputée, Jaha Koo sonde les ombres de l’enfance et les angles morts de l’histoire pour ériger, sur les ruines du passé, un théâtre qui répond du présent.

Du 2 au 5 juin 2022

Centre du Théâtre d'Aujourd'hui / 3900 R. Saint-Denis, Montréal, QC H2W 2M2

#11 Re:Incarnation de Qudus Onikeku

Crédit: Blandine Soulage

C’est la fête à Lagos. Une bagarre éclate qui fait un mort. S’ouvre alors une brèche au-delà du réel. Une femme-oiseau, des gardiens du royaume des morts et d’autres figures mythiques peuplent ce monde où la mort n’est jamais une finalité. À travers elle, on renaît, on se lie aux ancêtres. Puisant dans la philosophie yoruba, l’ethnie d’origine du chorégraphe nigérian Qudus OnikekuRe:Incarnation ravive la mémoire des corps et célèbre la force de réinvention de l’Afrique dans une renaissance collective.

Du 25 au 28 mai 2022

Théâtre Jean-Duceppe / 175 Rue Sainte-Catherine O, Montréal, QC H2X 1Z8

#12 Laboratoire poison d'Adeline Rosenstein

Crédit: Vincent Arbelet

Laboratoire poison nous somme à un engagement radical : remettre en question les mécanismes que nous mettons en branle pour former nos jugements. Dans une chorégraphie millimétrée, corps, archives et photographies vivantes se renvoient la balle à un rythme jouissif. Les 12 interprètes, passionnants conteurs, semblent capables d’incarner des centaines, des milliers d’individus, qui rappellent la masse, celle des révolté·e·s face au mur de l’autorité. Dense, instructif et jubilatoire!

Du 7 au 9 juin 2022

Théâtre Jean-Duceppe / 175 Rue Sainte-Catherine O, Montréal, QC H2X 1Z8

En plus de tous ces shows enlevants, vous pourrez plonger tête première dans l'ambiance du festival grâce aux Terrains de jeu, ces activités connexes qui invitent le public à profiter du festival autrement. Vous pourrez par exemple vous échauffer physiquement avant certains spectacles, histoire de vivre l'expérience autrement, ou encore participer à une foule d'activités gratuites à travers la ville.

Pour en connaître davantage sur l'évènement ou pour la programmation complète, on vous suggère de visiter le site web de Festival TransAmériques!

 

Page d'accueil