Durant tout le mois de mai, on souligne le mois officiel de l’activité physique au Québec! Pour l’occasion, Éconofitness a lancé un tout nouveau guide instructif intitulé « Déconstruire la perte de poids, construire son estime de soi ». Ce guide vise à valoriser la bonne santé mentale et physique ainsi que l’adoption d’une image corporelle positive. L’accent est mis sur le fait de s’entraîner pour le plaisir et les bienfaits généraux sur la santé plutôt que pour l’impact sur l’apparence physique.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Éconofitness (@econofitness)

Le nouveau guide a été élaboré par une équipe de kinésiologues et par le docteur en nutrition Hubert Cormier. C’est une belle initiative de la part d’Éconofitness, surtout considérant que l’univers des gyms peut parfois être propice à l’adoption de mauvaises habitudes de vie et d’entraînement.

« Comme leader dans le domaine de l’activité physique, nous voulons offrir des outils à notre clientèle. Nous avons un devoir envers ceux qui fréquentent nos gyms. Personnellement, je veux que les membres Éconofitness se sentent bien lorsqu’ils viennent s’entraîner. Je veux qu’à chaque visite ils en retirent du plaisir et un sentiment de bien-être » affirme Renaud Beaudry, président.

Pour propulser ce nouveau guide, Éconofitness a fait appel à deux excellents porte-paroles : Khate Lessard et Claude Bégin. Ces deux personnalités publiques ont un discours qui cadre avec les valeurs du nouveau guide, soit le positivisme, le bien-être et la diversité corporelle.

« La perte de poids est loin d’être une finalité en soi. L’important est de se donner les moyens d’atteindre un bien-être global, autant sur le plan mental que physique, en plus de prioriser le plaisir de s’entraîner ! » explique Claude Bégin, co porte-parole de la campagne Déconstruire la perte de poids, construire son estime de soi.

Crédit:Courtoisie

« S’entraîner dans un gym inclusif, sans jugement ni intimidation tel qu’Éconofitness, c’est se choisir. L’entraînement n’est pas une corvée, mais bien un plaisir qu’on s’offre » ajoute Khate Lessard, co porte-parole de la campagne Déconstruire la perte de poids, construire son estime de soi.

 

Crédit:Courtoisie

Avec cette campagne, Éconofitness espère partager une belle vision de l’entraînement. D’ailleurs, outre la publication du guide, l’entreprise s’engage à changer son vocabulaire et à opter pour des termes comme « fort » ou « puissant » plutôt que musclé, « dépense énergétique » plutôt que calorie, etc. Les expressions comme « perdre du poids » ou « prendre de la masse » seront relayées aux oubliettes au profit d’une vision qui concerne la santé globale, tant mentale que physique.

Bref, c’est une belle campagne de la part d’Éconofitness! Pour en savoir plus sur le guide Déconstruire la perte de poids, construire son estime de soi, cliquez ici.

Page d'accueil