C'est hier soir, mercredi 14 octobre 2020, que ce sont rassemblées prÚs de 170 personnes dans une salle de bingo, en Montérégie, afin de participer à cette activité de tirage hebdomadaire.

 

Alors que la rĂ©gion se trouve prĂ©sentement en zone rouge de la seconde vague de la pandĂ©mie de Covid-19, les participants et organisateurs du Bingo communautaire HR s'Ă©taient dĂ©jĂ  attirĂ© le regard rĂ©probateur du public, puisqu'ils s'Ă©taient dĂ©jĂ  fait prendre vendredi dernier, en organisant un Ă©vĂ©nement comptant quelques centaines de personnes — plus prĂ©cisĂ©ment 250 personnes, principalement ĂągĂ©es dans la soixantaine, rassemblĂ©es pour tenter de gagner un gros lot de plus de 100 000 $.

 

Crédit:Capture d'écran, site Web du Gouvernement du Québec

 

Apparemment rĂ©silients et entĂȘtĂ©s, ils ont rĂ©cidivĂ© hier avec un autre large groupe, si bien que les policiers ont dĂ» intervenir et mettre fin au rassemblement.

 

Plus ou moins 170 personnes Ă©taient prĂ©sentes au moment de l’intervention estime JĂ©rĂ©mie LĂ©vesque, porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu. Il raconte notamment Ă  La Presse que lui et d'autres policiers se seraient rendus sur place afin d’interrompre la soirĂ©e en invitant les organisateurs y mettre un terme, ce qu'ils auraient fait volontiers. Selon lui, « ils souhaitaient avoir peut-ĂȘtre meilleure presse auprĂšs de l’opinion publique », et c'est pourquoi ils auraient rapidement acquiescĂ© aux demandes des autoritĂ©s.

 

Pas Ă©tonnant, puisque le Bingo communautaire HR est presque un habituĂ© des visites de policiers Ă  son Ă©tablissement, puisqu’ils auraient Ă©tĂ© contraints de s'y arrĂȘter cinq fois depuis le mois de juillet — dont au moins une lorsque la rĂ©gion Ă©tait en zone orange, selon le sergent LĂ©vesque.

 

Le ministĂšre de la SantĂ© et des Services sociaux (MSSS) recommandait aussi aux participants de surveiller l’apparition de symptĂŽmes de la COVID-19 au cours des prochains jours.

Plus de contenu