On peut se le dire, Jay a la « meilleure job » au monde.

Dans ce contexte de pénurie de main-d’œuvre, je crois qu’OD a compris comment garder son personnel en conciliant travail et voyage, qui est un avantage considérable lors de la négociation d’un contrat de travail. L’énergie et la chimie qui règnent au sein de cette équipe depuis tant d’années et que l’on peut voir à travers l’écran en dit long sur ce qui compte au travail. Petit clin d’œil aux recruteurs.

Néanmoins, est-ce qu’on peut parler de la chemise verte avec les grappes de raisin de Jay? WOW! Une agression pour les yeux mais un choix vestimentaire audacieux. Notre Jay national qui nous surprendra toujours. Il faut se le dire, cet homme gagne à être connu. J’aime sa curiosité, sa simplicité et sa facilité à s’adapter peu importe le pays où il est appelé à animer. Cet homme est un véritable caméléon qu’il fait bon côtoyer et bien sûr qu’il n’est pas désagréable à regarder. Mais cet article n’est pas pour faire les éloges de Jay alors revenons à nos moutons!

À chaque année mais encore plus depuis la pandémie, les candidats sont plus que choyés de pouvoir sortir du Québec et de s’envoler vers des contrées inconnues. OD a le don de nous « flabbergaster » avec des images à tomber sur le derrière par chaque nouvelle destination choisie.

Alors, faisons honneur à la destination de cette année.

À seulement 5 heures de vol de Montréal, cette île à l’est de la mer des Caraïbes profite d’un climat tropical tout au long de l’année. Destination paradisiaque, elle est riche en histoire, en gastronomie et en culture. La Martinique aussi appelée île aux fleurs avec 3000 espèces regorge de plages et on y parle français et le créole martiniquais, qui diffère du créole haïtien et mauricien.

On dit que la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt. Les Martiniquais l’ont compris. On s’y lève aux aurores pour la pêche comme le dit si bien Jojo. La Martinique est aussi un grand producteur de bananes et détient même un musée à l’effigie de ce fruit. Fait inusité, la Martinique produit 17 millions de rhum par année (ti-lime-ti-lime). La découverte du corossol (fruit ayant des vertus pour contrer le cancer selon certains) a été une véritable découverte pour le palais de Jay. Ce fruit est aussi cultivé en Afrique, en Amérique, en Asie et en Océanie.

Les deux maisons choisies se trouvent à deux pas de la mer et offrent une vue des plus enviables. De quoi nous faire rêver à l’aube de l’automne et de la grisaille qui nous guette. L’immense demeure comprend bien sûr un salon où les twists seront annoncées, une maison de l’amour où les rapprochements sauront nous rendre mal à l’aise par moment, la cuisine qui pourra aussi servir de lieu de rapprochement (clin d’œil à Rym&Chris/Sabrina&Fred) et bien sûr un gym qui nous rappellera que nous avons tous des complexes. Des lits à l’étroit qui favoriseront la bisbille (je mise sur Clémence pour le premier « pétage de coche ») et les rapprochements de toute sorte.

J’entend déjà les filles hurler en courant dans toutes les pièces de la maison (un classique) dès dimanche prochain.

Somme toute, cette saison saura nous rappeler que peu importe où nous sommes sur la planète, nous revenons rapidement à notre nature. Que le paysage soit à couper le souffle, que les maisons aient toutes les commodités requises, une chose demeure: tout être humain en dehors de sa zone de confort peut devenir une toute autre personne.

Alors lequel de nos candidats va craquer en premier parce qu’il s’ennuiera de son chien, de son père, de son quotidien?

On ne s’en rend pas compte mais nous sommes des êtres d’habitude et OD sait comment nous déstabiliser.

Alors vivement que les maisons se remplissent et que nous puissions espionner au quotidien nos futurs candidats et juger allègrement de purs inconnus.

Merci OD de nous faire voyager!

Page d'accueil