C'est le Western Lakes Fire District, un service incendier (pompiers) américain qui mettait en garde plus tôt cette semaine la population suite à un incident relié à une bouteille de gel hydroalcoolique (gel antibactérien, désinfectant à mains) qui aurait explosé sous le coup de la chaleur dans une auto.

 

Let’s start today with a little education!We’ve chatted in the past about clear water bottles being kept in your...

Posted by Western Lakes Fire District on Thursday, May 21, 2020

Dans la publication Facebook, mise en ligne hier, on peut constater les dommages considérables causés à la voiture lors de l'explosion de la bouteille de gel antibactérien.

Composés majoritairement d'alcool, ces gels devenus rapidement très populaires, au moment où le monde se retrouve en pleine pandémie de la COVID-19, pourraient en effet présenter plusieurs risques si nous ne sommes pas prudents.

Tout d'abord, les bouteilles, dont le produit est hautement inflammable, pourraient gonfler, exploser et même s’enflammer, si elles sont laissées à la chaleur trop longtemps, comme dans une auto, par exemple, durant des heures sous le Soleil et dans des températures d'une vingtaine de degrés et plus — à garder en tête alors qu'on annonce des températures allant jusqu'à 28°C pour le Québec ce week-end.

De plus, puisque le produit et hautement inflammable, les autorités insistent sur l'importance de les garder à distance de n'importe quelle flamme, comme celle, par exemple, d'un briquet, pour les consommateurs qui fument.

Finalement, il faut également garder en tête que sous une chaleur constante, les bouteilles, faites en plastique, peuvent potentiellement fondre et se mélanger à leur contenu, rendant le produit inefficace, voir même nocif pour la santé.

Malgré nous essayions tous de nous protéger et protéger les autres, la prudence te la vigilance sont définitivement de mise lors de l'utilisation de ces divers produits!

Plus de contenu