Hier soir, 24 mars 2021, Santé Canada émettait un communiqué de presse informant la population que la monographie de produit (étiquette) des vaccins contre la COVID-19 d'AstraZeneca et de COVISHIELD avait été mise à jour, afin de fournir des renseignements sur des cas très rares de caillots sanguins associés à un faible taux de plaquettes sanguines (thrombocytopénie) à la suite de l'administration du vaccin d'AstraZeneca.

 

Ces (très) rares et malheureux événements, signalés à la base en Europe, ont mené Santé Canada à travailler en étroite collaboration avec les organismes européens de réglementation pour « examiner les données probantes », avant de finalement mettre à jour la monographie de produit.

 

Le Ministère a également exprimé différentes directives à l'intention des professionnels de la santé et des personnes vaccinées au sujet des symptômes possibles à surveiller. Des effets secondaires après injection du vaccin sont normal et à prévoir (mais surtout bénins et temporaires), comme des maux de tête, de la fièvre, de la fatigue ou une sensibilité au point d'injection. Cependant, si de nouveaux symptômes apparaissent ou que ceux-ci perdurent ou s'aggravent, les personnes vaccinées sont priées d'aller consulter un médecin.

 

Santé Canada assure toutefois, une fois de plus, que le vaccin d'AstraZeneca demeure sûr et efficace (à 76%) pour les protéger contre la COVID-19, et l'agence fédérale encourage fortement tous les citoyens du pays à se faire vacciner.

 

À ce jour, aucun cas de complications similaire aux événements survenus en Europe n'a été signalé à l'agence fédérale.

 

 

Rappelons que le vaccin d'AstraZeneca fait partie des quatre vaccins approuvés à ce jour au Canada, avec celui de Johnson & Johnson, Pfizer BioNTech et Moderna.

 

Le gouvernement québécois ayant déjà entamé la campagne de vaccination de masse prévoit avoir vacciné la majeure partie de la population d'ici la Fête nationale, le 24 juin 2021.

Page d'accueil