Le Défi 28 jours sans alcool se mettra en branle à compter du 1er février pour son 10e anniversaire, lui qui est passé de 1500 participants il y a dix ans à plus de 25 000 aujourd’hui à travers le Québec!

Au Québec, le Défi sans alcool se déroule en février, alors que partout ailleurs, ça se passe en janvier. Si le Québec a choisi février, c’est parce que depuis 10 ans, grâce à la Fondation Jean Lapointe et son Défi 28 jours sans alcool, plusieurs participants à travers la province se mobilisent pour ce challenge, qui peut transformer une vie et prévenir les dépendances dans les écoles.

Grâce à l’engagement des guerriers de ce défi, ça permet la rencontre de deux jeunes, à chaque don de 28 dollars, ce qui est somme toute colossal. Cet engagement des leaders et parrains permet d’interagir sur le terrain pour prévenir les dépendances, que ce soit pour l’alcool ou d’autres substances.

Donc, du 1er au 28 février 2023, c’est le moment de réaliser un fait d’armes grandiose, soit d’amasser 1,5 million de dollars. Cet argent sert évidemment à assurer la pérennité des ateliers de prévention.

«Dans les dix dernières années, on a remarqué que les jeunes sont encore et toujours influencés par des tendances majeures de consommation. L’alcool est encore toujours aussi présent, mais il y a eu des vagues qui ont affecté la santé de nos jeunes, pensons aux boissons énergisantes, et maintenant le vapotage de cannabis (wax pen). On veut continuer d’aider les jeunes à prendre des décisions éclairées grâce aux ateliers financés par l’inscription des participants au Défi 28 jours», a souligné Louis-Raymond Maranda, directeur général de la Fondation Jean Lapointe.

Bref, il est important de noter que ce sera un premier défi sans son fondateur, Jean Lapointe, ce chanteur-compositeur-interprète, humoriste, comédien, sénateur du Canada et fondateur de la Maison et de la Fondation qui nous a quittés le 18 novembre dernier.